Ateliers

En fonction de ce que l'on fait ou fera, on peut atténuer les conséquences des problèmes écologiques. Il s'agit d'apprendre ou de réapprendre les gestes et attitudes cohérents avec l'environnement. Les écogestes impliquent tous les citoyens pour la protection de l'environnement et visent à privilégier une économie plus sociale et solidaire. Mis en œuvre au quotidien, ils permettent de préserver les ressources naturelles et de limiter les pollutions. Prenons le chemin d’un mieux-vivre avec moins de ressources. Redevenons autonomes : c’est cela le développement durable.

Calendrier des prochains ateliers

Dates :

20 novembre :Objectif Zéro Déchet"

4 décembre :Sensibilisation à la pratique des écogestes"

Lieu : 48 rue Hoche à La Roche-sur-Yon.

Public : Adultes.

Caractéristiques :

  • Clôture des inscriptions 8 jours avant la date de l'atelier.
  • 4 personnes maximum.
  • Plus d'informations et pré-inscriptions par mail : contact.gestecolos@gmail.com.

NB : Tarif promotionnel sur l'ensemble des ateliers prévus en 2020 : 14 à 22 euros par personne (au lieu de 20 à 30 euros.)

Voir l'article >


Atelier - Sensibilisation à la pratique des écogestes

Connaissez-vous les bonnes pratiques permettant de préserver la biodiversité dans votre jardin, quel est le domaine le plus consommateur d’énergie en France, la signification des différents logos que l’on trouve sur les emballages, ce qu’est la méthode BISOU ? Et d’une manière générale, quels sont les gestes simples à accomplir chaque jour pour protéger notre environnement et améliorer notre qualité de vie ?


Objectifs :

  • Identifier les effets négatifs de nos comportements quotidiens sur l’environnement.
  • Repérer en quoi pratiquer les écogestes a un effet positif sur sa vie quotidienne et son environnement.
  • Découvrir une méthode et quelques exemples d’actions simples et efficaces à mettre en œuvre chaque jour.
Voir l'article >

Atelier - Sensibilisation à la protection de la biodiversité

S’il est une chose certaine sur notre futur, c’est qu’il sera différent de ce que nous connaissons aujourd’hui. Si elle est faite de beauté, la Terre n’en n’est pas moins fragile. Partout, les traces néfastes de l’activité humaine sont visibles : déforestation, fonte des glaciers, pollution atmosphérique ou marine. Ses ressources sont limitées. Or, la nature est l’infrastructure de base de nos sociétés, de nos économies et de notre culture.

Tous les services qu’elle rend, en grande partie gratuitement, sont les soutiens vitaux dont nous avons besoin pour perdurer et prospérer. Cette infrastructure naturelle qui nous fournit tous ces services indispensables, c’est la biodiversité : l’incroyable variété de plantes, d’animaux, et d’habitats naturels dont les liens complexes se font de milliards de façons différentes. Mais cette infrastructure vitale est en train de se déliter à un rythme encore jamais atteint. Nous usons et abusons de la nature, provoquant l’extinction d’un grand nombre d’espèces uniques.

Notre infrastructure naturelle finira aussi par s’écrouler si nous ne la protégeons pas. La perte de la biodiversité prive les générations futures de biens inestimables, nous coupe des merveilles de la nature et nous rend moins humains. Si un tiers de notre famille était menacé de disparition, réagirions-nous ?


Vidéo : Country Roads
Montage : Mario HOULES
Musique : Eric LEGAUD – galagomusic.com

Voir l'article >

Atelier - Objectif : Zéro déchet

Si les 7,5 milliards d’êtres humains vivaient comme un Européen, il faudrait 2,5 planètes. Généraliser le mode de vie américain requerrait les ressources de 5 planètes. De tels chiffres signifient que ces modes de vie ne sont pas soutenables parce qu’ils ponctionnent trop de ressources.

En France, 20% seulement des plastiques sont recyclés, 45% des fruits et légumes produits sont jetés avant d’être vendus, et chaque français génère plusieurs centaines de kilos de déchets par an. Comment faire pour lutter contre ce gaspillage ? Le meilleur déchet ? Celui que l’on ne produit pas.


Chloé et Jean-Marc expliquent comment ils agissent au quotidien pour produire moins de déchets.

Réalisation : TV Vendée

Voir l'article >

Atelier - Consommons autrement

Nous, citoyens, que pouvons-nous faire à notre échelle? Face aux OGM, pesticides, engrais chimiques et autres merveilles de l’agriculture conventionnelle, c’est souvent le sentiment d’impuissance qui domine, l’impression d’être démuni face à une machine infernale qui place le respect de l’environnement et de la santé publique à la remorque des intérêts financiers de l’agro-industrie.

Or, chacun de nous a un pouvoir immense au quotidien: celui qui consiste à décider de ce qu’il consomme.Boycotter les produits hors saison, acheter ceux issus d’une agriculture respectueuse de l’environnement, de la biodiversité, c’est-à-dire des produits de qualité garantis sans pesticides.

Consommer bio, c’est préserver sa santé et la planète.Et dans d’autres domaines que l’alimentation, nous pouvons aussi consommer différemment, en achetant local ou d’occasion ou encore en louant ce dont on a besoin qu’occasionnellement.Il s’agit d’un acte individuel à la portée de tous. A condition d’être informé.


Françoise est à l’origine d’un projet de création de jardin partagé dans le quartier de la Maisonneuve des Landes à La Roche-sur-Yon. Quel est le principe ? Comment est-il géré ?

Montage vidéo : Mario Houles

Voir l'article >

Atelier - Gérons notre consommation d’énergie

Que l’on soit un particulier ou une collectivité, nous avons tous un rôle à jouer pour réduire nos consommations et ainsi diminuer nos émissions de gaz à effet de serre.

Si les pouvoirs publics ont un rôle à jouer dans la construction et la rénovation des bâtiments afin de limiter les dépenses d’énergie, mais aussi dans le développement des énergies renouvelables n’émettant pas de gaz à effet de serre, nous pouvons également modifier nos comportements afin d’économiser notre consommation d’énergie.


Clément et Caroline habitent dans le centre de la France. Ils ont ont choisi de vivre autrement…

Si vous souhaitez en savoir plus sur leur projet, cliquez sur les liens ci-dessous :

Vidéo sur le chalet autonome de Clément et Caroline >

Chaîne You Tube de Caroline >

Vidéo : Clément VIGIER

Voir l'article >